1 commentaire

Monde, Bresil, Lula veut accueillir une condamnee a mort iranienne

Lulafrench Monde, Bresil, Lula veut accueillir une condamnée à mort iranienne – Radio-Canada.ca avec Associated Press et Reuters – Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a offert, samedi, d’accueillir une femme condamnée à mort pour adultère en Iran. Des protestations avaient fusé de partout dans le monde lorsque Sakineh Mohammadi-Ashtiani avait été condamnée à la peine capitale par lapidation. Plus tôt en juillet, l’Iran avait changé d’avis sur la méthode de sa mise à mort, mais cette mère de deux enfants pourrait tout de même être pendue. M. da Silva a demandé à son homologue iranien, Mahmoud Ahmadinejad, de permettre au Brésil d’accorder l’asile politique à la condamnée, lors d’un événement politique organisé en faveur de la candidate de son parti aux prochaines élections présidentielles. Le gouvernement de M. da Silva a bâti des relations diplomatiques étroites avec l’Iran au cours des dernières années. Le Brésil a travaillé avec la Turquie, plus tôt cette année, afin de trouver une solution à la dispute entre les pays occidentaux et l’Iran concernant le programme nucléaire de ce dernier.

UNE CONDAMNATION DÉNONCÉE :

condamnée iranienneSakineh Mohammadi-Ashtiani, 43 ans, a été officiellement condamnée en 2006 pour avoir entretenu « une relation illégale » avec deux hommes autres que son mari. N’ayant cessé de clamer son innocence depuis lors, elle a déjà reçu 99 coups de fouet pour ces faits présumés, considérés comme un crime en Iran. Les États-Unis, l’Union européenne, le Royaume-Uni et plusieurs organisations de défense des droits de l’homme ont exhorté Téhéran à annuler la condamnation à mort de Mme Mohammadi-Ashtiani.

.

Publicités

Un commentaire sur “Monde, Bresil, Lula veut accueillir une condamnee a mort iranienne

  1. En 2007, en Iran, au moins 317 personnes ont été exécutées. En 2008, 74 mineurs attendent d’être exécutés dans les prisons iraniennes. Malgré la directive de 2002 demandant aux juges la suspension des lapidations, Amnesty International note que deux personnes auraient été lapidées en 2006 et que d’autres prisonniers étaient toujours sous le coup d’une condamnation à mort par lapidation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :