1 commentaire

France, Isere, Villefontaine, enquete : tirs contre le domicile de policiers

GRENOBLE

french France, Isère, Villefontaine, enquête : tirs contre le domicile de policiers – ledauphine.com – Qui a tiré à balle réelle contre l’appartement d’un policier résidant à Villefontaine ? Et pour quel motif ? Les enquêteurs de la brigade de recherche de Bourgoin-Jallieu à qui le procureur de la République de Vienne a confié l’enquête devront faire la lumière sur ces deux questions. Rappelons que des coups de feu ont été tirés contre le domicile d’un policier situé dans la traverse de la Pivolière, jeudi dernier, sans faire de blessé, alors que la famille du fonctionnaire dormait dans l’appartement entre 3 h 45 et 6 h 45 du matin. Un volet et une fenêtre de l’appartement situé au troisième étage d’un immeuble en comportant cinq ont été endommagés. Aucune menace ou inscription injurieuse ou nominative n’a été relevée par les enquêteurs appuyés par les techniciens d’identification criminelle du groupement de gendarmerie. Vendredi, aucun élément n’a été filtré quant aux constatations faites au cours de la journée de jeudi sur place. La balle retrouvée sur le sol était toujours en cours d’analyse.
France, Isère, Villefontaine, inquiry: shooting against the homes of police officers – ledauphiné.com – Who fired live ammunition against a police officer’s apartment living Villefontaine? And for what reason? Investigators from the Criminal Investigation Brigade of Bourgoin-Jallieu to whom the public prosecutor in Vienna told the investigation would shed light on these two issues. Recall that shots were fired against the home of a police officer located in the crossing of the Pivolière last Thursday, causing no injuries, while the employee’s family was asleep in the apartment between 3 and 6 h 45 h 45 morning. A door and a window of the apartment on the third floor of a building containing five were damaged. No threats or abusive registration of names or were identified by investigators supported by forensic technicians from the group gendarmerie. Friday, nothing has filtered about the findings during the day Thursday on the spot. The bullet found on the floor was still being analyzed.
german Frankreich, Isère, Villefontaine, Anfrage: Schießen gegen die Häuser von Polizisten – ledauphiné.com – Wer feuerte mit scharfer Munition gegen einen Polizeibeamten der Wohnung lebenden Villefontaine? Und aus welchem Grund? Die Ermittler aus dem Criminal Investigation Brigade von Bourgoin-Jallieu, denen die Staatsanwaltschaft in Wien sagte der Untersuchung würde Licht auf diese beiden Fragen zu vergießen. Daran erinnern, dass Schüsse gegen das Haus eines Polizisten in der Kreuzung der Pivolière vergangenen Donnerstag befindet abgefeuert wurden, verursachen keine Verletzungen, während der Familie des Arbeitnehmers schlief in der Wohnung zwischen 3 und 6 h 45 h 45 morgens. Eine Tür und ein Fenster der Wohnung im dritten Stock eines Gebäudes mit fünf wurden beschädigt. Keine Drohungen oder missbräuchlichen Registrierung von Namen oder wurden von Ermittlern von forensischen Techniker aus der Gruppe der Gendarmerie unterstützt identifiziert. Freitag, hat nichts über die Ergebnisse im Laufe des Tages am Donnerstag auf der Stelle gefiltert. Die Kugel fand auf dem Boden war noch analysiert.
spanish Francia, Isère, Villefontaine, pregunta: disparos contra las casas de los oficiales de policía – ledauphiné.com – ¿Quién disparó munición real contra el apartamento de un oficial de policía de vida de Villefontaine? Y por qué razón? Los investigadores de la Brigada de Investigación Criminal de Bourgoin-Jallieu a quien el fiscal dijo en Viena la investigación arrojaría luz sobre estas dos cuestiones. Recordemos que hubo disparos contra la casa de un oficial de policía ubicada en el cruce de las Pivolière el pasado jueves, sin causar heridos, mientras que la familia del empleado estaba durmiendo en el apartamento entre las 3 y 6 h, 45 h 45 por la mañana. Una puerta y una ventana de la vivienda en el tercer piso de un edificio que contiene cinco fueron dañados. No hay amenazas o registro abusivo de nombres o fueron identificadas por los investigadores con el apoyo de los técnicos forenses de la gendarmería grupo. Viernes, nada se ha filtrado sobre los resultados durante el día jueves en el acto. La bala encontrada en el piso todavía estaba siendo analizado.

Publicités

Un commentaire sur “France, Isere, Villefontaine, enquete : tirs contre le domicile de policiers

  1. Après la publicité pour le « poulet », le rap contre les policiers. Les syndicats Alliance Police et Synergie Officiers ont réclamé ce jeudi 12 août au ministre de l’Intérieur d’engager des poursuites contre le ou les auteurs d’un vidéo clip intitulé « Tirer sur les keufs ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :