Poster un commentaire

France, musique, Sardou parmi les sorties de disques de la semaine

SARDOU

french France, musique, Sardou parmi les sorties de disques de la semaine – The Canadian Press – Par Christian Panvert – Voici une sélection de disques sortis cette semaine:
Michel Sardou: « Etre une femme 2010 » (Mercury/Universal). Sur la pochette de son nouvel opus, l’artiste âgé de 63 ans ne fait pas son « habituelle » moue. Il a préféré un dessin signé Romain Hugault montrant une pin up, dans une position lascive sur la carlingue d’un avion. En 2009, Michel Sardou a découvert le travail de l’artiste dans le club-house de l’école de pilotage où il passait son brevet de pilote professionnel. Romain Hugault a également illustré les douze chansons de l’album dont une (« Voler ») qui évoque d’ailleurs la passion de Michel Sardou pour le pilotage. Contrairement à ce qu’il a fait dans ses opus précédents, Michel Sardou affiche une tonalité pop-rock où les guitares sont souvent en avant. Un choix souhaité par l’artiste qui a notamment fait appel au rockeur Jean-Jacques Daran (l’auteur du tube « Dormir dehors » paru en 1995) ou Jacques Veneruso, un proche de Jean-Jacques Goldman, ancien membre du groupe Canada (formé d’Erick Benzi, Gildas Arzel et Gween Arzel). Un album qui contient des tubes potentiels comme le très dansant « Etre une femme (2010) », une allusion faite à un autre hit « Etre une femme » (paru dans les années 80). Dans ce morceau arrangé par le DJ Laurent Wolf, le chanteur qui n’a pas voulu déformer la mélodie de base s’interroge avec humour sur l’émancipation de la gent féminine: « Depuis les années 80, les femmes sont des hommes à temps plein ». Autres tubes en puissance, le très charnel « Et puis après » (dans la lignée de « Je vais t’aimer ») ou encore le prochain single « Voler », duo événement avec Céline Dion. Le disque est aussi une succession de portraits de femmes. « Elle vit toute seule » parle de la solitude des femmes divorcées ou dont le conjoint a disparu. Le nouvel album de Michel Sardou semble aussi taillé pour la scène (il fera l’Olympia à Paris du 13 janvier au 6 février) comme « Rebelle » écrit par Didier Barbelivien, porté par un violoncelle et trois violons. Dans ce disque l’artiste se montre moins engagé. Il n’évoque aucun sujet d’actualité, si ce n’est dans « L’humaine différence » où il fait allusion à la violence gratuite de l’espèce humaine et dans « Lequel sommes-nous? », clin d’oeil en forme d’interrogation à « Quand on est con, on est con! » de Georges Brassens.
Birdpaula: « Give in to love » (Polydor ). Un an après un premier album éponyme, salué par la critique, l’ex-mannequin aux cheveux blonds platine revient avec un second opus encore plus réussi. Dès les premières notes de « Give in to love », elle nous emmène dans les champs de Pennsylvanie, du Tennessee jusqu’à Chicago, sur un air enjoué de ukulélé. Elle enchaîne avec des morceaux de soul funk ou de country folk, interprète en français « A la recherche de Hemingway », un bel hommage à l’auteur de « Paris est une fête ». Elle renoue avec le country folk sur le titre « Bird will fly » avant de nous inviter sur des sonorités ragtime et boogie woogie à un « Picnic party » sur les bords de Seine. Un joli tube en puissance.
Sont attendus dans les semaines qui viennent:
– Le groupe de hip hop The Roots et le chanteur soul John Legend sortiront un projet commun intitulé « Wake Up » le 20 septembre chez Columbia. « Wake Up Everybody » en est le premier single. Un titre aux sonorités soul des années 60 et 70 avec comme invités Melanie Fiona et Common. L’opus compte aussi des standards comme « Wholly Holy » de Marvin Gaye, « Little Ghetto Boy » de Donny Hathaway, ou « Hang on in There » de Mike James Kirkland.
– Le nouvel album du groupe Les Yeux Noirs intitulé « Tiganeasca » sortira le 4 novembre chez Zig Zag Territoires. Il est composé de morceaux traditionnels yiddish et tziganes mêlés à des sonorités actuelles. La formation originelle des Yeux Noirs menée par les violons et les chants d’Eric et Olivier Slabiak, la guitare swing et la voix de Frank Anastasio, le cymbalum tzigane roumain de Marian Miù et la batterie d’Aidje Tafial, s’est étoffée avec les guitares basses de Julien Herné et d’Elise Blanchard, l’accordéon serbe de Dario Ivkovic et l’accordéon jazz de Vincent Peirani. Les Yeux Noirs se produiront en concert à Paris à l’Alhambra les 3, 4 et 5 décembre.
– Sony Music sortira le deuxième album de Susan Boyle « The Gift » le 8 novembre. Il fera suite à « I Dreamed a Dream », vendu à près de 10 millions d’exemplaires à travers le monde. Susan Boyle réalisera un autre rêve le 16 septembre. Chez elle à Glasgow. Avec 800 choristes à ses côtés, elle chantera pour sa Sainteté, le Pape Benoît XVI.

France, music, Sardou in new CDs of the week – The Canadian Press – By Christian Panvert – Here is a selection of records released this week:
Michel Sardou: « Being a woman in 2010 » (Mercury / Universal). On the cover of his new opus, the 63-year-old artist is not doing his « usual » pout. He preferred a signed drawing showing Roman Hugault a pinup in a lewd position on the fuselage of an airplane. In 2009, Michel Sardou discovered the work of the artist in the clubhouse at the flight school where he passed his commercial pilot’s license. Romain Hugault also illustrated the twelve songs on the album, one (« Flying ») that evokes the passion of Michel Sardou for piloting. Contrary to what he did in his previous opus, Michel Sardou displays a pop-rock tone in which guitars are often before. A selection desired by the artist who uses the particular rocker Daran Jean-Jacques (author of the hit « Sleeping Out » published in 1995) and Jacques Veneruso, a friend of Jean-Jacques Goldman, formerly of Canada ( formed by Erick Benzi, Gildas Arzel Arzel and Gween). An album containing tubes as the potential very dancing « Being a Woman (2010), » an allusion to another hit « Being a Woman » (published in the 80s). In this piece arranged by DJ Laurent Wolf, the singer who would not distort the basic melody questions with humor about the emancipation of womankind: « Since the 80s, women are men time full « . Other tubes in power, the very carnal « And then after » (in the tradition of « I love you ») or the next single « Fly », a duet with Celine Dion event. The disc is a series of portraits of women. « She lives alone » is about the loneliness of women divorced or whose spouse has disappeared. The new album by Michel Sardou also seems to cut the scene (it will be the Olympia in Paris from January 13 to February 6) as « Rebel » written by Didier Barbelivien, carried by a cello and three violins. In this album shows the artist is less committed. It does not evoke any topic, except in « The human difference » where he refers to the gratuitous violence of the human species and « Which are we? » Blink of an eye form of interrogation « When you’re stupid, you’re stupid! » Georges Brassens.
Birdpaula: « Give In to Love » (Polydor). A year after a first album, hailed by critics, ex-model with platinum blonde hair back with a second album even better. From the first notes of « Give In to Love », she takes us into the fields of Pennsylvania, Tennessee, to Chicago, on a playful ukulele. It connects with pieces of soul, funk or country folk, French interpreter « In Search of Hemingway, » a tribute to the author of « Paris is a feast. It ties with the country folk on the track « Bird Will Fly » before inviting us on ragtime and boogie woogie sounds to a « Picnic Party » on the banks of the Seine. A nice hit.
Are expected in the coming weeks:
– The hip hop group The Roots and soul singer John Legend to release a joint project entitled « Wake Up » Sept. 20 at Columbia. « Wake Up Everybody » is the debut single. A title-sounding soul of the ’60s and ’70s with guest Melanie Fiona and Common. The album also has standards like « Wholly Holy » by Marvin Gaye, « Little Ghetto Boy » by Donny Hathaway, and « Hang on in There » by Mike James Kirkland.
– The new album entitled « Dark Eyes » Tiganeasca « will be released November 4 Zig Zag Territories. It is composed of traditional Yiddish songs and gypsy mixed with current sounds. The original formation of the Black Eyes conducted by the violins and the songs of Eric and Olivier Slabiak, guitar swing and the voice of Frank Anastasio, the gypsy cimbalom Romanian Marian Miu and battery Tafial IADL, has expanded with bass guitars Julian Herne and Elise Blanchard, accordion Serbian Dario Ivkovic and accordion jazz Vincent Peirani. Les Yeux Noirs will perform in concert in Paris at the Alhambra 3, 4 and 5 December.
– Sony Music will release the second album by Susan Boyle « The Gift » on November 8. It will follow « I Dreamed a Dream, » sold nearly 10 million copies worldwide. Susan Boyle realized another dream on September 16. At her home in Glasgow. With 800 singers at her side, she will sing for His Holiness, Pope Benedict XVI.

german Frankreich, musik, Sardou in neue CDs der woche – The Canadian Press – Von Christian Panvert – Hier ist eine Auswahl von Records in dieser Woche:
Michel Sardou: « Als Frau im Jahr 2010 » (Mercury / Universal). Auf dem Cover seines neuen Opus, die 63-jährige Künstlerin ist nicht dabei sein « üblichen » Schmollmund. Er bevorzugte eine unterschriebene Zeichnung Roman Hugault ein Pinup in einem unzüchtigen Position auf dem Rumpf eines Flugzeuges. Im Jahre 2009 entdeckte Michel Sardou die Arbeit des Künstlers im Clubhaus an der Flugschule, wo er strich sich mit kommerziellen Pilotenschein. Romain Hugault auch illustrierte die zwölf Songs auf dem Album, ein (« Flying ») beschwört, dass die Leidenschaft des Michel Sardou für die Pilotierung. Entgegen dem, was er in seinem früheren Werk hat, zeigt Michel Sardou ein Pop-Rock-Gitarren Ton, in dem häufig vor. Eine Auswahl der Künstler, der insbesondere Wippe Daran Jean-Jacques (Autor des Hits « Sleeping Out » veröffentlichte im Jahr 1995 verwendet gewünscht) und Jacques Veneruso, ein Freund von Jean-Jacques Goldman, ehemals of Canada (gebildet von Erick Benzi, Gildas Arzel Arzel und Gween). Ein Album mit Röhren als das Potenzial sehr dancing « Being a Woman (2010), » eine Anspielung auf einen anderen Hit « Being a Woman » (erschienen in den 80er Jahren). In diesem Stück von DJ Laurent Wolf, die Sängerin, die nicht verzerren würde die Grundmelodie Fragen mit Humor über die Emanzipation der Frauenwelt: « Seit den 80er Jahren angeordnet sind Frauen Männer Zeit voll ». Andere Rohre an der Macht, die sehr fleischlich « Und dann nach » (in der Tradition von « Ich liebe dich ») oder die nächste Single « Fly », ein Duett mit Celine Dion Veranstaltung. Die Scheibe ist eine Serie von Porträts von Frauen. « Sie lebt allein » ist über die Einsamkeit der Frauen geschieden oder dessen Ehegatte ist verschwunden. Das neue Album von Michel Sardou scheint auch die Szene (Schnitt wird das Olympia in Paris ab Januar 13 – Februar 6) als « Rebel » von Didier Barbelivien, von einem Cello und drei Violinen durchgeführt geschrieben. In diesem Album zeigt die Künstlerin ist weniger begangen. Es ruft nicht jedes Thema, außer in « Der menschliche Unterschied », wo er bezieht sich auf die sinnlose Gewalt der menschlichen Spezies und « Was sind wir? » Ein Wimpernschlag Form von Vernehmungen « Wenn du dumm bist, bist du dumm! » Georges Brassens.
Birdpaula: « Give In To Love » (Polydor). Ein Jahr nach dem ersten Album von den Kritikern gefeiert, Ex-Model mit Platin-blonde Haare mit einem zweiten Album noch besser. Von den ersten Tönen von « Give In To Love », nimmt sie uns in den Feldern von Pennsylvania, Tennessee, nach Chicago, auf eine spielerische Ukulele. Es verbindet sich mit Stücken aus Soul, Funk oder Landleute, Französisch Dolmetscher « In Search of Hemingway », ein Tribut an den Autor des Buches « Paris ist ein Fest. Es Bindungen mit den Landleute auf dem Track » Bird Will Fly « vor uns einlädt über Ragtime und Boogie Woogie-Klänge zu einem « Picknick-Party » am Ufer der Seine. Ein schöner Treffer.
Sind in den kommenden Wochen erwartet:
– Die Hip-Hop-Gruppe The Roots und Soul-Sänger John Legend zu einem gemeinsamen Projekt mit dem Titel release « Wake Up » 20. September an der Columbia. « Wake Up Everybody » ist die Debüt-Single. Ein Titel klingende Seele der 60er und 70er Jahren mit Gast Melanie Fiona und Common. Das Album hat auch Standards wie « Wholly Holy » von Marvin Gaye, « Little Ghetto Boy » von Donny Hathaway und « Hang on in There » von Mike James Kirkland.
– Das neue Album « Dark Eyes » Tiganeasca « wird Erscheint voraussichtlich November 4 Zig Zag Territories. Es ist der traditionelle jiddische Lieder und Zigeunermusik mit aktuellen Sounds gemischt zusammengesetzt. Die ursprüngliche Gründung der Black Eyes von den Violinen und den Songs von Eric durchgeführt und Olivier Slabiak, Gitarre schwingen und die Stimme von Frank Anastasio, der Zigeuner cimbalom Rumänisch Marian Miu und Batterie Tafial IADL, hat mit Bassgitarren Julian Herne und Elise Blanchard, Akkordeon serbischen Dario Ivkovic und Akkordeon Jazz Vincent Peirani. Les Yeux Noirs ausgebaut wird durchgeführt Konzert in Paris an der Alhambra 3, 4 und 5. Dezember.
– Sony Music wird das zweite Album von Susan Boyle Release « The Gift » am 8. November. Es folgen « I Dreamed a Dream », verkaufte fast 10 Millionen Exemplare weltweit. Susan Boyle realisiert einen weiteren Traum am 16. September. In ihrem Haus in Glasgow. Mit 800 Sängern an ihrer Seite, wird sie für Seine Heiligkeit singen, Papst Benedikt XVI.

spanish Francia, la música, Sardou en nuevos CDs de la semana – lThe Canadian Press – Por Christian Panvert – Aquí está una selección de registros a conocer esta semana:
Michel Sardou: « Ser mujer en el año 2010 » (Mercury / Universal). En la portada de su nueva obra, el artista de 63 años de edad, no está haciendo su « habitual » faneca. Prefería que muestra un dibujo firmado romana Hugault una pin-up en una posición lasciva en el fuselaje de un avión. En 2009, Michel Sardou descubrió la obra del artista en la casa club en la escuela de vuelo donde pasó su licencia de piloto comercial. Romain Hugault ilustra también las doce canciones del álbum, una (« Flying ») que evoca la pasión de Michel Sardou de pilotaje. Contrariamente a lo que hizo en su obra anterior, Michel Sardou muestra un tono de pop-rock en el que las guitarras son a menudo antes. Una selección deseada por el artista que utiliza la particular rockero Daran Jean-Jacques (autor de la exitosa « dormir en la calle », publicado en 1995) y Jacques Veneruso, un amigo de Jean-Jacques Goldman, ex integrante de Canadá (formado por Erick Benzi, Gildas Arzel Arzel y Gween). Un álbum que contiene tubos como el baile potencial muy « Ser Mujer (2010) », en alusión a otro hit « Ser Mujer » (publicado en los años 80). En esta pieza arreglada por DJ Laurent Wolf, el cantante que no distorsionaría las preguntas melodía básica con humor acerca de la emancipación del sexo femenino: « Desde los años 80, las mujeres son los hombres » a tiempo completo. Otros tubos en el poder, muy carnal « Y luego después de » (en la tradición de « Te quiero ») o en el siguiente sencillo « Fly », un dueto con Celine Dion caso. El disco es una serie de retratos de mujeres. « Ella vive sola » es acerca de la soledad de las mujeres divorciadas o cuyo cónyuge ha desaparecido. El nuevo álbum de Michel Sardou también parece cortar la escena (que será el Olympia en París, del 13 enero a 6 febrero) como « Rebelde », escrita por Didier Barbelivien, llevado por un violonchelo y violines tres. En este álbum muestra a la artista está menos comprometida. No evocar cualquier tema, excepto en « La diferencia humana » donde se refiere a la violencia gratuita de la especie humana y « ¿Qué somos? » Abrir y cerrar de ojos una forma de interrogatorio « Cuando eres tonto, eres tonto! » Georges Brassens.
Birdpaula: « Give In to Love » (Polydor). Un año después de un primer álbum, aclamado por la crítica, la ex-modelo con el pelo rubio platino vuelve con un segundo álbum aún mejor. Desde las primeras notas de « Give In to Love », que nos lleva a los campos de Pennsylvania, Tennessee, a Chicago, en un ukelele juguetón. Se conecta con piezas de soul, funk o la gente del campo, intérprete francesa « En busca de Hemingway », un homenaje al autor de « París es una fiesta. Es lazos con la gente del campo en la pista » pájaro mosca « antes de que nos invita el ragtime y boogie woogie sonidos a una Parte « Picnic » en las orillas del Sena. Un golpe agradable.
¿Se espera que en las próximas semanas:
– El grupo de hip hop The Roots y el cantante de soul John Legend para lanzar un proyecto conjunto titulado « Wake Up » 20 de septiembre de Columbia. « Wake Up Everybody » es el single de debut. Un alma título que suena de los años 60 y 70 con resultados Melanie Fiona y común. El álbum también cuenta con normas como « enteramente Santo » de Marvin Gaye, « Little Ghetto Boy » por Donny Hathaway, y « Hang on in There », de Mike James Kirkland.
– El nuevo álbum titulado « Dark Eyes » Tiganeasca « será lanzado 04 de noviembre Zig Zag territorios. Se compone de canciones tradicionales en yiddish y gitano mezclado con sonidos actuales. La formación original de los Ojos Negro llevada a cabo por los violines y las canciones de Eric y Olivier Slabiak, swing guitarra y la voz de Frank Anastasio, el gitano rumano Marian Miu címbalo y la batería Tafial AIVD, ha ampliado con bajos Julián Herne y Elise Blanchard, acordeón serbio Ivkovic Darío y el acordeón de jazz Vicente Peirani. Les Yeux Noirs llevará a cabo en un concierto en París, en la Alhambra 3, 4 y 5 de diciembre.
– Sony Music lanzará el segundo álbum de Susan Boyle « The Gift » el 8 de noviembre. Seguirá « I Dreamed a Dream », vendió casi 10 millones de copias en todo el mundo. Susan Boyle se dio cuenta de otro sueño el 16 de septiembre. En su casa en Glasgow. Con 800 cantantes a su lado, ella cantará por Su Santidad, el Papa Benedicto XVI.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :