3 Commentaires

Japon, centrale nucleaire de Fukushima, explosions, incendie, radiation

centrale nucléaire Fukushima

french Japon, centrale nucléaire de Fukushima, explosions, incendie, radiation – AFP – Une explosion s’est produite mardi matin dans le réacteur 2 de la centrale nucléaire de Fukushima 1 au Japon, endommageant l’enceinte de confinement, qui n’a cependant pas été trouée, ont annoncé les autorités japonaises. Une radioactivité supérieure à la normale a été mesurée dans la province d’Ibaraki, située au sud de celle de Fukushima et à un peu plus de 100 km au nord-est de Tokyo, selon l’agence Kyodo, tandis que l’opérateur de la centrale évacuait une partie de ses employés du site. « Il y a eu une grosse explosion » entre 06H00 et 06H15 du matin (23H00 GMT lundi) au réacteur 2, a déclaré un porte-parole de Tokyo Electric Power (Tepco), la compagnie d’électricité gérant la centrale. Le gouvernement a indiqué de son côté que l’enceinte de confinement avait été endommagée, ce qui n’était pas arrivé samedi et lundi aux deux autres réacteurs de la centrale touchés chacun par une explosion. Un responsable de l’Agence de sécurité nucléaire japonaise a toutefois précisé, en citant Tepco, que cette enceinte n’avait pas « été trouée, car le niveau de radioactivité n’a pas bondi ». Le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano, a évoqué « des dégâts possibles dans la piscine de condensation », la partie inférieure de l’enceinte de confinement servant à refroidir le réacteur et à contrôler la pression à l’intérieur de cette enceinte. L’opérateur a ordonné à son personnel d’évacuer le réacteur 2, à l’exception des employés chargés d’injecter de l’eau dans le coeur du réacteur pour le refroidir. Fukushima 1 est touchée par une série de problèmes depuis le séisme et le tsunami qui ont dévasté le nord-est Japon vendredi. Les réacteurs 1 et 3 de l’installation ont subi chacun une explosion d’hydrogène samedi et lundi, qui a fortement endommagé le bâtiment extérieur du réacteur, sans toutefois porter atteinte au coeur de l’installation, selon le gouvernement. La centrale est située à environ 250 km au nord-est de la mégapole de Tokyo qui, avec 35 millions d’habitants, constitue l’agglomération urbaine la plus peuplée du monde.

Fukushima: incendie au réacteur 4, hausse de niveau des radiations

Le niveau de radiations a « considérablement augmenté » à la centrale nucléaire de Fukushima n°1, où un incendie s’est produit sur le réacteur 4, a déclaré mardi le Premier ministre japonais, Naoto Kan. L’incendie au réacteur 4 est « apparemment éteint », ont rapporté mardi plusieurs médias japonais. Bien que le réacteur ait été à l’arrêt au moment du séisme et du tsunami de vendredi, « le combustible usé dans le réacteur a chauffé, libérant de l’hydrogène et provoquant une explosion d’hydrogène comme celle observée sur les réacteurs 1 et 3 », a précisé M. Edano. M. Kan a appelé les personnes habitant dans un rayon de 30 kilomètres autour de la centrale, endommagée par le séisme de vendredi, à rester calfeutrées chez elles. « Un incendie a démarré sur le réacteur 4 et le niveau de radiation a considérablement augmenté », a déclaré le chef du gouvernement lors d’une allocution télévisée. Le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano, a expliqué que l’hydrogène qui s’est échappé dans l’atmosphère était porteur de substances radioactives. « Contrairement à ce qu’il s’est passé jusqu’ici, il ne fait pas de doute que les niveaux atteints peuvent affecter la santé des êtres humains », selon lui. Yukio Edano a précisé lors d’une conférence de presse qu’ « A 10H22, nous avons détecté 30 millisieverts entre le réacteur 2 et le réacteur 3, 400 millisieverts près du réacteur 3, et 100 près du numéro 4 ». A partir d’une dose de 100 millisieverts reçue par le corps humain, les observations médicales font état d’une augmentation du nombre des cancers. Une personne ayant reçu une dose d’un sievert (1.000 millisieverts) ou plus est considérée comme étant atteinte du « mal des rayons » et doit être hospitalisée. L’exposition généralement admise pour le grand public est de un millisieverts par an. Un niveau de radioactivité supérieur à la normale a été détecté mardi matin à Tokyo, a annoncé la municipalité en précisant que ce niveau était trop faible pour pouvoir affecter la santé humaine. « Nous avons relevé un niveau de radiation supérieur à la normale dans la matinée à Tokyo », a déclaré Sairi Koga, un responsable de la préfecture de Tokyo. « Nous ne considérons pas qu’il s’agit d’un niveau suffisant pour affecter le corps humain », a ajouté ce responsable. Le gouvernement japonais a cependant exclu « la possibilité d’un Tchernobyl », en référence à l’accident, le pire de l’histoire du nucléaire civil, survenu en 1986 dans la centrale ukrainienne.

Japan, Fukushima nuclear power plant, explosions, fire, strike – AFP – An explosion occurred Tuesday morning in the reactor 2 of a nuclear power plant in Fukushima, Japan, damaging the containment, which has not been Gap, Japanese officials said. A higher than normal radioactivity was measured in the Ibaraki prefecture, south of the Fukushima and just over 100 km northeast of Tokyo, according to Kyodo, while the operator Station evacuated some of its employees of the site. « There was a big explosion » between 06:00 and 6:15 am (2300 GMT Monday) at Unit 2, said a spokesman for Tokyo Electric Power (TEPCO), the power company plant manager. The government said on its side that containment had been damaged, which had not arrived on Saturday and Monday to the other two reactors at each affected by explosion. An official at the Japanese Nuclear Safety Agency stated, however, citing Tepco, that this body had not « been breached because the level of radioactivity has not jumped. » The government spokesman, Yukio Edano, spoke « of possible damage to the pool of condensation », the lower part of the containment for cooling the reactor and controlling the pressure inside the chamber. The operator has ordered his staff to evacuate the reactor 2, with the exception of staff who inject water into the reactor core to cool it. Fukushima 1 is hit by a series of problems since the earthquake and tsunami that devastated the north-eastern Japan Friday. Units 1 and 3 of each plant have been a hydrogen explosion Saturday and Monday, which severely damaged the building outside the reactor, without prejudice to the heart of the facility, the government said. The plant is located about 250 km northeast of the megalopolis of Tokyo, with 35 million inhabitants, is the most populous urban agglomeration in the world.

Fukushima: fire in Reactor 4, increased levels of radiation

The radiation level was « significantly increased » at the nuclear Fukushima No. 1, where a fire occurred on the reactor 4, said Tuesday the Prime Minister of Japan, Naoto Kan. The fire at the reactor 4 is « apparently extinguished, » have more Japanese media reported Tuesday. Although the reactor was stopped when the earthquake and tsunami on Friday, « the spent fuel in the reactor was heated, releasing hydrogen and causing an explosion of hydrogen as observed on Units 1 and 3 « , said Edano. Mr. Kan has called on people living within a radius of 30 km around the plant, damaged by the earthquake on Friday, caulked to stay home. « A fire started on the reactor 4 and the radiation level has dramatically increased, » said the head of government during a televised speech. The government spokesman, Yukio Edano said that hydrogen escaped into the atmosphere was carrying radioactive materials. « Contrary to what has happened so far, there is no doubt that the levels can affect human health, » he said. Yukio Edano said during a press conference that « At 10:22, we detected 30 millisieverts between reactor 2 and reactor 3, 400 mSv at the reactor 3, and 100 near the number 4 ». From a dose of 100 mSv received by the human body, medical observations indicate an increase in the number of cancers. A person who received a dose of one sievert (1,000 mSv) or more is considered infringement of « radiation sickness » and must be hospitalized. Exposure generally accepted for the general public is one mSv per year. Levels of radioactivity above normal was found Tuesday morning in Tokyo, said the municipality stating that this level was too low to affect human health. « We found a radiation level above normal in the morning in Tokyo, » said Sairi Koga, an official of the prefecture of Tokyo. « We do not consider that this is a sufficient level to affect the human body, » the official said. The Japanese government has however ruled out « the possibility of a Chernobyl, » referring to the accident, the worst in the history of civilian nuclear accident in 1986 in central Ukraine.

german Japan, AKW Fukushima, Explosionen, Feuer, Streik – AFP – Eine Explosion Dienstag Morgen ereignete sich im Reaktor 2 des Kernkraftwerks in Fukushima, Japan, eine Beschädigung des Containments, die nicht Gap wurde, sagte japanischen Beamten. Eine höhere als normale Radioaktivität wurde in der Präfektur Ibaraki gemessen, südlich der Fukushima und knapp über 100 km nordöstlich von Tokio, nach Kyodo, während der Operator-Station einige seiner Mitarbeiter von der Website evakuiert. « Es gab eine große Explosion » von 6.00 bis 06.15 Uhr (2300 GMT Montag) in Block 2, sagte ein Sprecher Tokyo Electric Power (TEPCO), das Elektrizitätswerk Betriebsleiter. Die Regierung sagte auf seiner Seite, die Eindämmung beschädigt worden waren, die nicht am Samstag und Montag zu den anderen beiden Reaktoren angekommen bei jeder betroffen Explosion. Ein Beamter der japanischen Agentur für nukleare Sicherheit erklärte jedoch, zitiert Tepco, dass diese Stelle nicht hatte « verletzt worden, weil die Radioaktivität nicht gesprungen ist. » Der Regierungssprecher, Yukio Edano, sprach « von möglichen Schäden an den Pool der Kondensation », der untere Teil des Containments zur Kühlung des Reaktors und Steuerung des Drucks in der Kammer. Der Betreiber hat seine Mitarbeiter zu dem Reaktor 2 evakuieren bestellt, mit Ausnahme der Mitarbeiter, die Wasser in den Reaktorkern zu kühlen injizieren. Fukushima 1 wird durch eine Reihe von Problemen nach dem Erdbeben und der Tsunami, der nord-östlichen Japan verwüsteten Freitag getroffen. Die Blöcke 1 und 3 von jeder Pflanze eine Wasserstoff Explosion Samstag und Montag, dem schwer beschädigten Gebäude außerhalb des Reaktors wurde, unbeschadet der Mittelpunkt der Anlage steht, sagte, die Regierung. Die Anlage ist etwa 250 km nordöstlich der Megalopolis Tokio, mit 35 Millionen Einwohnern, ist die bevölkerungsreichste Agglomeration der Welt.

Fukushima: Feuer in Reaktor 4, erhöhte Strahlung

Die Dosisleistung wurde « deutlich erhöht » an der nuklearen Fukushima Nr. 1, wo ein Feuer auf dem Reaktor 4 aufgetreten, sagte am Dienstag, dem Premierminister von Japan, Naoto Kan Das Feuer am Reaktor 4 ist « scheinbar erloschen », haben mehr Japanische Medien berichteten am Dienstag. Obwohl der Reaktor wurde gestoppt, wenn die Erdbeben-und Tsunami am Freitag, « die abgebrannten Brennelemente im Reaktor erhitzt wurde, Freisetzung von Wasserstoff und verursacht eine Explosion von Wasserstoff als beobachtet auf Blöcke 1 und 3 », sagte Edano. Herr Kan hat auf die Menschen in einem Umkreis von 30 km um das Werk, durch das Erdbeben am Freitag beschädigt genannt, verstemmt zu Hause bleiben. « Ein Feuer brach am Reaktor 4 und der Dosisleistung hat dramatisch zugenommen », sagte der Regierungschef während einer im Fernsehen übertragenen Rede. Der Regierungssprecher sagte Yukio Edano dass Wasserstoff entkam in die Atmosphäre wurde mit radioaktiven Materialien. « Im Gegensatz zu dem, was bisher passiert ist, gibt es keinen Zweifel, dass die Konzentrationen kann die menschliche Gesundheit auswirken », sagte er. Yukio Edano sagte während einer Pressekonferenz, dass « um 10:22, wir 30 Millisievert festgestellt zwischen Reaktor 2 und Reaktor 3, 400 mSv auf den Reaktor 3 und 100 in der Nähe der Zahl 4 ». Von einer Dosis von 100 mSv durch den menschlichen Körper aufgenommen, zeigen medizinische Beobachtungen einen Anstieg der Zahl der Krebserkrankungen. Eine Person, die eine Dosis von einem Sievert (1.000 mSv) oder mehr erhalten wird als Verstoß gegen « Strahlenkrankheit » und muss stationär behandelt werden. Exposure allgemein anerkannten für die allgemeine Öffentlichkeit ist eine mSv pro Jahr. Radioaktivität über dem normalen fand letzte Woche in Tokio, sagte der Gemeinde, wonach diese zu niedrig war für die menschliche Gesundheit auswirken. « Wir fanden eine Dosisleistung über dem normalen am Morgen in Tokio », sagte Sairi Koga, ein Beamter der Präfektur Tokio. « Wir sind nicht der Ansicht, dass diese ein ausreichendes Maß für den menschlichen Körper auswirken wird », sagte der Beamte. Die japanische Regierung hat jedoch aus « die Möglichkeit einer Tschernobyl », entschied sich auf den Unfall, der schlimmste in der Geschichte der zivilen nuklearen Unfall im Jahr 1986 in Zentral-Ukraine.

spanish Japón, la planta de energía nuclear de Fukushima, explosiones, incendios, huelgas – AFP – Una explosión ocurrió la mañana del martes en el reactor 2 de una planta de energía nuclear en Fukushima, Japón, dañando la contención, que no ha sido Gap, dijeron funcionarios japoneses. Un mayor que la radiactividad normal se mide en la prefectura de Ibaraki, al sur de la Fukushima y algo más de 100 km al noreste de Tokio, según Kyodo, mientras que el operador de la estación evacuado algunos de sus empleados del lugar. « Hubo una gran explosión » 06:00-6:15 am (2300 GMT del lunes) en la Unidad 2, dijo un portavoz de Tokyo Electric Power (TEPCO), la compañía eléctrica gerente de la planta. El gobierno dijo por su parte que la contención habían sido dañados, que no había llegado el sábado y el lunes a los otros dos reactores en cada afectados por la explosión. Un funcionario de la Agencia Japonesa de Seguridad Nuclear, declaró, sin embargo, citando Tepco, que este cuerpo no había sido « violado porque el nivel de radiactividad que no ha aumentado. » La portavoz del Gobierno, Yukio Edano, habló « de posibles daños a la piscina de la condensación », la parte inferior de la contención para enfriar el reactor y el control de la presión dentro de la cámara. El operador ha ordenado a su personal para evacuar el reactor 2, con la excepción del personal que se inyectan agua en el núcleo del reactor para que se enfríe. Fukushima uno es golpeado por una serie de problemas desde el terremoto y el tsunami que devastó el noreste de Japón el viernes. Las unidades 1 y 3 de cada planta han sido una explosión de hidrógeno sábado y el lunes, lo que dañó severamente el edificio fuera del reactor, sin perjuicio de lo dispuesto en el corazón de la instalación, dijo el gobierno. La planta está situada a unos 250 km al noreste de la megalópolis de Tokio, con 35 millones de habitantes, es la aglomeración urbana más poblada del mundo.

Fukushima: fuego en el reactor 4, aumento de los niveles de radiación

El nivel de radiación era « aumento significativo » en la central nuclear de Fukushima N º 1, donde ocurrió un incendio en el reactor 4, dijo el martes el primer ministro de Japón, Naoto Kan El incendio en el reactor 4 es « aparentemente extinguido, » tienen más los medios de comunicación japoneses informaron el martes. Aunque el reactor se detuvo cuando el terremoto y el tsunami del viernes, « el combustible gastado en el reactor se calentó, liberando hidrógeno y causar una explosión de hidrógeno como se observa en las unidades 1 y 3 », dijo Edano. El Sr. Kan ha pedido a las personas que viven en un radio de 30 km alrededor de la planta, dañado por el terremoto del viernes, selladora para quedarse en casa. « Un incendio en el reactor 4 y el nivel de radiación se ha incrementado dramáticamente », dijo el jefe de gobierno durante un discurso televisado. La portavoz del Gobierno, Yukio Edano dijo que el hidrógeno escapó a la atmósfera se transporten materiales radiactivos. « Contrariamente a lo que ha sucedido hasta el momento, no hay duda de que los niveles pueden afectar la salud humana », dijo. Yukio Edano dijo durante una conferencia de prensa que « a las 10:22, se detectaron 30 milisieverts entre reactor 2 y el reactor 3, 400 mSv en el reactor 3, y 100 cerca de la número 4 ». De una dosis de 100 mSv recibidas por el cuerpo humano, las observaciones médicas indican un aumento en el número de cánceres. Una persona que recibió una dosis de un sievert (1,000 mSv) o más se considera infracción de « enfermedad por radiación » y debe ser hospitalizado. La exposición de aceptación general para el público en general es un mSv por año. Los niveles de radiactividad superiores a lo normal se encontró la semana pasada en Tokio, dijo que el municipio indicando que este nivel era demasiado bajo para la salud humana. « Hemos encontrado un nivel de radiación superiores a lo normal en la mañana en Tokio », dijo Sairi Koga, un funcionario de la prefectura de Tokio. « No consideramos que se trata de un nivel suficiente para afectar al cuerpo humano », dijo el funcionario. El gobierno japonés no obstante, ha descartado « la posibilidad de un Chernobyl », en referencia al accidente, el peor en la historia del accidente nuclear civil en 1986 en el centro de Ucrania.

Publicités

3 commentaires sur “Japon, centrale nucleaire de Fukushima, explosions, incendie, radiation

  1. Japon, centrale nucleaire de Fukushima, explosions, incendie ……

    Here at World Spinner we are debating the same thing……

  2. FUKUSHIMA – Reuters – La Russie a signalé une légère hausse de la radioactivité dans ses régions extrême-orientales mardi, mais la Chine n’a pas fait état de niveaux anormaux. Le Premier ministre japonais Naoto Kan a demandé à la population dans un rayon de 30 km autour de la centrale, située à 240 km de Tokyo, de rester chez elle, signe de l’aggravation de la situation au Japon, qui connaît l’accident nucléaire le plus grave au monde depuis celui de Tchernobyl en 1986. « Un incendie s’est déclaré au réacteur n°4 et le niveau de radioactivité dans les environs a fortement augmenté. La possibilité de nouvelles fuites radioactives se renforce », a dit Kan, le visage sombre, dans une allocution au pays pendant laquelle il a tenu à appeler au calme. L’ambassade de France au Japon a averti dans un avis lancé à 01h00 GMT mardi qu’un vent de faible radioactivité risquait d’atteindre la capitale japonaise une dizaine d’heures plus tard. A Maebashi, ville à 100 km au nord de Tokyo, le niveau de radioactivité relevé a été dix fois supérieur à la normale à un moment donné. A Saitama, plus près de Tokyo, la radioactivité est brièvement monté à un niveau 40 fois supérieur à la normale, ce qui ne suffit cependant pas pour causer des problèmes à l’homme.

  3. Une légère hausse de température a été mesurée dans les réacteurs 5 et 6 de la centrale nucléaire de Fukushima 1 (nord-est), endommagée par le séisme et le tsunami de vendredi, a expliqué mardi le porte-parole du gouvernement. « Nous avons observé une faible élévation de température dans les réacteurs 5 et 6 », a indiqué Yukio Edano. Ces deux unités étaient arrêtées et en maintenance au moment du séisme. Elles contiennent du combustible usé. Ce petit réchauffement pourrait être dû à un problème du système de refroidissement, selon les experts. L’impossibilité de refroidir le combustible a déjà provoqué plusieurs gros problèmes, aboutissant à des explosions, dans les bâtiments abritant les réacteurs 1, 2 et 3.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :