1 commentaire

Côte d’Ivoire, actualités, dimanche 17 avril, le parti de Gbagbo appelle à en finir avec la « violence »

Radioactivité

french Côte d’Ivoire, actualités, dimanche 17 avril, le parti de Gbagbo appelle à en finir avec la « violence » – AFP – Le parti de Laurent Gbagbo a appelé samedi à Abidjan à « arrêter la guerre » et « l’escalade de la violence » et a prôné la « réconciliation » avec le camp du nouveau chef de l’Etat Alassane Ouattara, après l’arrestation lundi de l’ex-président ivoirien. « En maints endroits, certains de nos compatriotes sont encore en train de se battre, à Yopougon notamment (quartier pro-Gbagbo de l’ouest d’Abidjan), pour refuser la loi des armes », a déclaré Pascal Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI), accompagné notamment de l’ex-ministre des Affaires étrangères de M. Gbagbo, Alcide Djédjé. « Nous devons arrêter l’escalade de la violence et de la déchéance », a-t-il souligné au cours d’une déclaration dans un hôtel d’Abidjan, où ils ont trouvé refuge avec d’autres personnalités de leur camp, protégés par les Forces républicaines (FRCI) de M. Ouattara et celles de l’ONU. M. Gbagbo a été arrêté lundi par les FRCI appuyées par la France et l’ONU à l’issue d’une guerre de dix jours dans Abidjan… Lire la suite de l’article sur romandie.com

Ivory Coast, news, Sunday, April 17, Gbagbo’s party calls for an end to « violence »- AFP – The party of Laurent Gbagbo in Abidjan on Saturday called « stop war » and « escalation » and called « reconciliation » with the camp’s new leader Alassane Ouattara from the state after the arrest Monday of the former Ivorian president. « In many places, some of our compatriots are still fighting, especially in Yopougon (pro-Gbagbo neighborhood west of Abidjan), to reject the law of arms », said Pascal Affi N’Guessan, President of the Ivorian Popular Front (FPI), supported in the former Foreign Minister of Mr. Gbagbo, Alcide Djedje. « We must stop the escalation of violence and deprivation », he said in a statement at a hotel in Abidjan, where they found refuge with other personalities from their camp, protected by Republican Forces (FRCI) and those of Mr. Ouattara United Nations. Gbagbo was arrested Monday by FRCI supported by France and the United Nations after a war of ten days in Abidjan… Read the article on romandie.com

german Elfenbeinküste, Nachrichten, Sonntag 17. April, ruft Gbagbo-Partei ein Ende der « Gewalt » – AFP – Die Partei der Laurent Gbagbo in Abidjan am Samstag als « Stop War »und « Eskalation » und als « Versöhnung » mit dem Lager der neuen Führer Alassane Ouattara aus dem Stand nach der Festnahme Montag der ehemalige ivorischen Präsidenten. « In vielen Orten, einige unserer Landsleute kämpfen immer noch, besonders in Yopougon (Pro-Gbagbo Nachbarschaft westlich von Abidjan), dem Gesetz der Waffen ablehnen », sagte Pascal Affi N’Guessan, Präsident des ivorischen Volksfront (FPI) Unterstützte in den ehemaligen Außenminister von Herrn Gbagbo, Alcide Teilerfolg. « Wir müssen die Eskalation der Gewalt und Entbehrung zu stoppen », sagte er in einer Erklärung in einem Hotel in Abidjan, wo sie Zuflucht fanden mit anderen Persönlichkeiten aus ihrem Lager, von republikanischen Kräfte (FRCI) geschützt und die der Herr Ouattara Vereinten Nationen. Gbagbo wurde Montag von FRCI unterstützt durch Frankreich und die Vereinten Nationen nach einem Krieg von zehn Tagen in Abidjan… Lesen Sie den Artikel auf romandie.com

spanish Costa de Marfil, noticias, el domingo, 17 de abril de partido de Gbagbo pide que se ponga fin a la « violencia » – AFP – El partido de Laurent Gbagbo en Abidján el sábado llamado « detener la guerra » y « progresividad » y pidió la « reconciliación » con el nuevo campo de líder Alassane Ouattara del estado después de la detención el lunes de que el presidente de Costa de Marfil anterior. « En muchos lugares, algunos de nuestros compatriotas siguen luchando, sobre todo en Yopougon (pro-occidental barrio de Gbagbo de Abiyán), para rechazar la ley de armas », dijo Pascal Affi N’Guessan, Presidente del Frente Popular de Costa de Marfil (FPI) , Con el apoyo de la ex Ministro de Relaciones Exteriores del Sr. Gbagbo, Alcide Djedje. « Debemos detener la escalada de violencia y privaciones « , dijo en un comunicado en un hotel en Abidjan, donde encontraron refugio en otras personalidades de su campamento, protegido por las fuerzas republicanas (FRCI) y las del Sr. Ouattara de las Naciones Unidas. Gbagbo fue arrestado el lunes por FRCI el apoyo de Francia y las Naciones Unidas después de una guerra de diez días en Abiyán… Lea el artículo sobre romandie.com

Publicités

Un commentaire sur “Côte d’Ivoire, actualités, dimanche 17 avril, le parti de Gbagbo appelle à en finir avec la « violence »

  1. Près de 70 personnes, membres de la famille et employés de maison, qui avaient été arrêtées lundi à Abidjan avec l’ex-président Laurent Gbagbo, ont été libérées samedi, a annoncé le gouvernement du président Alassane Ouattara à la télévision ivoirienne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :